Fashion Weird Birds

Dans la vitrine d’une librairie de Wardour Street, à Londres, j’aperçois l’amazing couverture du  magazine Pigeons & Peacoks – littéralement traduit par Pigeons et Paons. Mais qu’est ce que les pigeons ont bien à voir avec les paons? Oiseaux rares VS oiseaux croisés au quotidien et qu’on évite, oiseaux « moches » VS de superbes oiseaux …?

La librairie fermée, je reviens dès le lendemain me procurer le 4ème numéro intitulé Kiss The Future de ce magazine anglais – dont la couverture a eu un fort impact visuel sur ma personne et probablement d’autres – publié par le London College of Fashion,  pour la modique somme de £ 4,95. 

© Saga Sig for Pigeons and Peacocks

Inutile de dissimuler mon intérêt majeur pour la série mode Babes of Benin. Le concept: une beauté ébène, une photographe islandaise prénommée Saga Sig, un casting sauvage, une étudiante suédoise qui crée des modèles en tissus wax et … aucun protagoniste originaire du Bénin.

L’article Black-Sploitation?  (Jeu de mot sur le terme Blaxploitation !) met le doigt sur la limite entre l’inspiration et l’exploitation, en s’appuyant sur l’exemple d’artistes « blancs » qui se sont inspirés/ s’inspirent de la cultures noire. Mais Peut-on parler d’une culture noire à part entière? ( problématique à creuser dans le futur..) L’article présente aussi un petit résumé de la Fashion Week de Lagos et se conclut avec l’échange questions/réponses des deux modèles masculins  de la série mode Babes of Benin.

Partir d’un titre et créer une série photo autour d’un univers, tel est l’objectif de chaque magazine de mode, mais Babes of Benin m’a séduite et transportée au sein d’un Bénin « virtuel » et imaginaire qui n’a rien à envier aux diktats occidentaux de la mode!

© Saga Sig for Pigeons and Peacocks 

© Saga Sig Pigeons and Peacocks

Voici 5 bonnes raisons de se procurer Pigeons & Peacons:

1) Le magazine est imprimé sur du papier 100% recyclé!

 2) PAS DE PUBLICITES !

3) Pour améliorer notre anglais … Le dictionnaire anglais/français à proximité…

4) Parce qu’on soutient John William le rédacteur en chef, qui est un jeune homme d’un vingtaine d’années et qu’il assure bien!

5) Enfin, pour se sentir un peu plus londonien(ne)!

Il est possible de se procurer le magazine via internet ( > Request Magazine, en bas de la page !!!):

En +: http://www.pigeonsandpeacocks.com/

 

Publicités

2 Commentaires

  1. Ping : Le “Black Fashion power” a toujours été sur ON!!! | AfriCanLinks

  2. Ping : Réflexion-Narration semi-fictive: « Exhibit B » |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :