Inna Modja reprend le flambeau de la lutte contre l’excision.

Nous ne sommes pas sans savoir que l’excision est une mutilation à risques sanitaires et parfois mortelle et qui présente de lourdes séquelles pour la future vie de femme – de la petite fille – victime.

Après la – très – regrettée Katoucha, Inna Modja reprend le flambeau de la lutte contre l’excision, en tant que grande personnalité.  Car la carrière de la chanteuse est en pleine effervescence : devenue égérie de la gamme pour cheveux frisés et crépus Mizani de l’Oréal   – logique vue le splendide afro qu’arbore  Inna Modja ! – elle affirme au grand jour son engagement contre cette pratique .

Je tenais à saluer son combat tout de même, car elle aurait pu tout simplement oublié ses valeurs avec sa célébrité nouvelle, ou cacher cette sombre partie de sa vie à tout son public…

Cependant l’excision ne touche pas que des pays d’Afrique noire…  : http://www.ajm.ch/wordpress/?p=969

Et il ne faudrait pas que la question de l’excision fasse partie intégrante d’un imaginaire  de la femme noire africaine.

Ancienne interview, émouvante de Katoucha, par rapport à son ouvrage Dans ma chair, édition Michel Lafon, 2007:

Virginie Echene.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s