Portrait-Afro # 3: Franswa Makandal.

Panafricain, fier de ses origines, et théoricien en herbe de la cause noire, je vous présente aujourd’hui Franswa Makandal pour le Portrait-Afro # 3 !

 

Franswa Makandal, origines Wolof, Bamiléké et Créole (Guyane Française).

franswamakandal

1°) L’événement culturel qui t’a le plus marqué dernièrement?

La fête patronale de St Laurent du Maroni en Guyane l’été dernier, durant laquelle plusieurs communautés  – les amérindiens, les créoles, les africains, les « coolies » et les bushinengues – sont réunies pour faire la fête ensemble.

2°) Ton son du moment ?

Nymphomaniacs de Vybz Kartel.

3°) A ton avis, qu’est-ce qui manque aux différents pays africains afin qu’ils  quittent cette « voie de développement » ?

Je pense que les membres de la diaspora africaine devraient penser à rentrer en Afrique pour y investir et y développer des projets, surtout en ces temps de crise économique qui sonne sans doute la fin de la domination occidentale sur le monde. De plus, il est urgent que nous cessions de nous leurrer, de nous mentir à nous-mêmes en rejetant systématiquement la faute de notre retard sur nos intellectuels, sur nos dirigeants, sur les dirigeants occidentaux. Le problème de l’Afrique, c’est nous : les jeunes Africains du continent et de la diaspora qui trahissons notre mission. Nous critiquons, mais jamais nous-même. Nous sommes les seuls coupables et responsables de la situation dramatique de l’Afrique. Celle-ci ne s’améliorera que si nous décidons collectivement de nous prendre en main et d’assumer notre devoir envers notre continent.

4°) Peux-tu citer une grande personnalité originaire d’un pays africain ou d’outremers, qui t’inspire ?

L’honorable Ministre Louis Farrakhan le leader de la Nation of Islam qui inculque aux africains-américains l’auto-amélioration et l’autodétermination, plutôt que de pleurnicher sur leurs sorts comme le font nombre de membres de la communauté noire, en France. Je le considère comme le « Pape du peuple noir ».

5°) Le site internet relatif à l’Afrique que tu consultes régulièrement ?

Essentiellement  http://www.kemi-seba.com/

 Kémi Seba illustré par Joe Le Corbeau.

6°) Des conseils bibliographiques?

Frantz Fanon,  Peau noire, masques blancs Edition du Seuil, 1952, Paris.

Cheikh Anta Diop, Nations nègres et culture: de l’antiquité nègre égyptienne aux problèmes culturels de l’Afrique noire d’aujourd’hui, Edition Présence africaine, 1954, Paris.

Fari Taharka, Le viatique de la sortie, édition?, année?, ville?.

Elijah Muhammad, Message to the Blackman in America, Edition Secretarius Memps Publications, 1965,ville?.

     La Sainte Bible.

7°) Où est-ce que l’on peut te retrouver ? Suivre ton actualité ?

Sur Facekook : http://www.facebook.com/FranswaMakandal


Propos recueillis par Virginie Ehonian.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :