Moi j’ai vu « Viva Riva » , et vous?

Depuis le temps que je vous parlais de Viva Riva , je suis enfin partie le voir au cinéma.

Viva Riva transporte le spectateur sur un autre continent, une autre ville: Kinshasa, afin de suivre les péripéties de Riva, le personnage principal.

Cette production jongle habilement avec les outils de la corruption, de la prostitution ou encore celui des enfants des rues.

L’intrigue qui oscille entre pétrole ( et/ou essence) , sexe et argent, suit un rythme soutenu. En effet, le spectateur est pris de cours dans cette course intrépide à la richesse, le tout dans une atmosphère morbide: la mort rôde et peut surgir à tout instant. Même les scènes d’amour font preuve d’une si grande authenticité qu’elles peuvent bouleverser les plus sensibles.

Le décor brut de Kinshasa se prête à merveille à l’intensité des scènes du film. De plus, la dimension affective est savamment exploitée: par des brides de leurs histoires personnelles qui resurgissent dans le présent, les principaux personnages en deviennent attachants.

Le film de Djo Tunda Wa Munga, n’a rien à envier aux block-busters américains ou autres…


En +:

http://www.vivarivamovie.com/
http://vivariva.com/
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=189955.html

Publicités

Un commentaire

  1. Ping : L’histoire de la Reine Abla Pokou en 3D | african links

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :