Pume Bylex: l’exposition

Je vous invite à (re)découvrir la Maison  Revue Noire ,  à l’occasion de l’exposition personnelle de l’artiste Pume Bylex.

Je note du travail de cet artiste, une esthétique et inspiration nouvelles, un nouveau souffle esthétique…

Le thème du regard a une large place dans sa démarche artistique; je retiens aussi une approche technique de l’objet d’art, qui détaillant sa fonctionnalité et sa charge symbolique, dissout toute dimension décorative.

En établissant un courant esthético-artistique indépendant, l’artiste rend davantage  friables les frontières entre oeuvre d’art, objet de recherches et design.

 

Pume Bylex, La Statut Byl – La Maternité

Vue de l’exposition POURQUOI PAS BYLEX ? PUME – Maison Revue Noire © Virginie Echene

Pume Bylex, Globe Percé

Vue de l’exposition POURQUOI PAS BYLEX ? PUME – Maison Revue Noire © Virginie Echene

Pume Bylex, La Cité Touristique

Vue de l’exposition POURQUOI PAS BYLEX ? PUME – Maison Revue Noire © Virginie Echene

Vue de l’exposition POURQUOI PAS BYLEX ? PUME – Maison Revue Noire © Virginie Echene

Vue de l’exposition POURQUOI PAS BYLEX ? PUME – Maison Revue Noire © Virginie Echene

Vue de l’exposition POURQUOI PAS BYLEX ? PUME – Maison Revue Noire © Virginie Echene

Vue de l’exposition POURQUOI PAS BYLEX ? PUME – Maison Revue Noire © Virginie Echene

Vue de l’exposition POURQUOI PAS BYLEX ? PUME – Maison Revue Noire © Virginie Echene

Effectivement ses « oeuvres-maquettes » placées sous verre -signe de préciosité, de valeur –  étaient ses recherches plastiques, esthétiques ainsi que sa vision du monde et de la vie.

Les questions de la reproduction ou encore de la consommation de masse déjà abordées avec le Pop Art, peuvent être liées aux problématiques soulevées par le travail de Pume Bylex.

Objet d’art? De design?  Prêt à la consommation? À être produit en série? Ou une oeuvre d’art unique destinée à UN seul acheteur?

Certaines  limites de la conception de l’art contemporain se voient repoussées dans l’espace temporel actuel; il en est de même pour les statuts de l’artiste,  de l’acheteur et par conséquent du curateur…

 

En +:

Pourquoi pas Bylex? Pume,  du  23 mai  au 27 octobre 2012, à la  Maison Revue Noire, 8 rue Cels- 75014 Paris, M° Gaîté ( l.13).

http://www.revuenoire.com/

Jean Loup Pivin, Pume- Une vision utopiquehttp://www.revuenoire.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3618%3Apume&catid=5%3AEditos&Itemid=14&lang=fr

Virginie Echene.

Publicités

2 Commentaires

  1. Ping : L’art africain contemporain pour les nuls en 100 points clés |

  2. Ping : Les jeux-concours pour le Festival 100% Afriques de la Villette (2) |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :