Focus ‎# 9 : Billie Zangewa’s practice

Entre art et mode

Suivant une démarche élaborée, les tapisseries de soie de Billie Zangewa ont une fonction faussement décorative. La tapisserie est ici une expression artistique au même titre que la peinture, qui comprend différentes étapes d’élaboration.

Entre artisanat et art contemporain

Les tapisseries sur soie matière de l’artiste sud-africaine détiennent un caractère précieux, à travers la matière utilisée.

On peut noter une double dimension dans  la démarche artistique de Billie Zangewa. Travaillant avec la matière noble qu’est la soie, elle utilise un mode de création  plutôt artisanale. En effet, en intégrant la tapisserie dans sa démarche artistique, il y a une dualité dans son approche de la contemporanéité,  entre artisanat et art contemporain.

Le   savoir-faire de la tapisserie est noble: il s’agit d’un héritage précieux qui se perd, au profit de nouvelles technologies.

Billie Zangewa use d’une pratique artisanale pour traiter des sujets aussi bien contemporains qu’intimes, tels la question de l’identité ou encore de la condition féminine.

Ainsi, nous pouvons déceler dans le travail de l’artiste une double dualité qui est temporelle dans un premier temps, et esthétique dans un second.

Retranscription textile de la réalité

L’artiste sud-africaine aborde aussi bien des sujet personnels, que sociaux. La conception et réalisation d’une tapisserie s’élabore sur le même mode opératoire que celui d’une toile.

Reconstitution d’un moment de vie, d’une scène du quotidien, l’ensemble de son oeuvre semble un puzzle textile,  un patchwork des différentes émotions de l’artiste.

Les messages des tapisseries sont forts et empreints d’un certain féminisme. Elle allie des thèmes propres à la société à la technique de la tapisserie, qui acquiert par conséquent une autre objectif , loin de celui de la décoration.

En lien permanent avec la société, les oeuvres de Billie Zangewa nous propulsent dans son intimité.

D’après une image tirée de la réalité, elle travaille ses tapisseries telles des toiles, et gère son espace de création comme un espace fondamentalement pictural.

Billie Zangewa The rebirth of the black Venus

The Rebirth of the Black Venus

Une femme noire surplombe la ville, habillée d’une banderole recouvrant ses parties intimes. Sur laquelle est inscrit „Surr Heartedly Complexity“. Il s’agit d’une femme forte qui s’affranchit de tout complexe au yeux de tous dans cet espace urbain qui peut parfois lui être néfaste à travers des violence à son encontre.

Mais elle s’impose par sa personnalité et sa volonté d’être elle-même.

L’artiste livre son intimité au spectateur, en abordant un thème personnel, celui de sa propre vie, de sa propre expérience.

S’identifiant à cette Black Venus, l’artiste reconstitue la scène de sa renaissance en tant que femme, femme forte, femme noire.

Between art and fashion

Following an approach higly-developed, the silk tapestries of Billie Zangewa  are deceptively decorative function. Sewing is an art form as well as painting.

Between craft and contemporary art

The South-African artist’s silk tapestries have a precious dimension through the used material.

We can note two dimensions in the artistic process of Billie Zangewa. Working with a silk, that is a valuable material, she uses a traditional way of creation. Indeed, the tapestry brings  a duality in her artistic approach of the contemporaneity, between craft and contemporary art.

The savoir-faire of the tapestry is an important heritage which is lost under cover of new technologies avaible today.

Billie Zangewa chooses this traditional practice to address contemporary and intimate subjects, such as identity or women’s status questions.

Thus, we can detect in the work of the artist a double duality wich is temporal, and aesthetic secondly.

The textile as a   mean of reality transcribing

The South African artist addresses  personal and social subjects. The design and implementation of a tapestry is developed on the same procedure as a canvas.

Reconstruction of a moment of life, a scene of everyday life, all of her work seems a textile puzzle, a patchwork of different emotions of the artist.

The tapestries deliver strong  and feminism -marked messages. She combines specific social subjects  to the technique of tapestry, which consequently acquires another goal,  far from its one of decoration,

In permanent contact with the world and the society, the work of Billie Zangewa propel us into her privacy.

According an extracted image  from the reality, she worked her tapestries such as paintings, and handles her creative space as a fundamentally pictorial space.

 

 The Rebirth of the Black Venus

A gigantic black woman is overlooking the city, wearing only a banner covering her privates, on which is inscribed « Surr Heartedly Complexity. » This is a strong-minded woman who emancipates herself from all complex, in front of everyone, in this urban space which can represent a harmful place to her through violences against women.

But she imposes herself through her personality and the will to be herself.

The artist allows the viewer to enter her intimacy, addressing a personal issue, the one  of her own life and own experience.

Identifying herself to  this Black Venus, the artist  is reconstructing the scene of her rebirth as a woman, a strong woman,  and a black woman.

En +:

http://billiezangewa.wordpress.com/

Billie Zangewa’s biography

Virginie Echene

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s