Origin of the Afro Comb – The exhibition

afrocombs_13

L’exposition Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, au Fitzwilliam Museum à Cambridge, Royaume-Uni, s’est terminée le 3 novembre 2013.

L’exposition explore le peigne afro d’un point de vue historique mais aborde aussi cet objet culturel dans son entité sociale.

afrocombs_2Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                             Courtesy of Fitzwilliam Museum

 

Entre objet d’art, d’artisanat et fonction sociale

En bois ou en ivoire, le peigne afro est le support de décorations, de sculptures et autres expressions artistiques.

Véritable objet d’art inscrit dans la vie du quotidien, le peigne présente des enjeux artistiques et sociaux dans les différentes sociétés africaines.

Le type d’ornements détermine la provenance géographique et renseigne sur l’époque du peigne.

De plus, le type de peigne offert à une femme pouvait indiquer la volonté d’union par le mariage ou permettait de déclarer sa flamme à l’être aimé.

On observe que le peigne a une réelle fonction culturelle dans les mœurs des sociétés du continent africain, avant même de remplir des besoins esthétiques.

afrocombs_3  Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                         Courtesy of Fitzwilliam Museum

afrocombs_4Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                            Courtesy of Fitzwilliam Museum

afrocombs_5Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                           Courtesy of Fitzwilliam Museum

afrocombs_6Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                            Courtesy of Fitzwilliam Museum

afrocombs_7Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                           Courtesy of Fitzwilliam Museum

 afrocombs_11Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                             Courtesy of Fitzwilliam Museum

 

La disparition du peigne Afro

afrocombs_12Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                            Courtesy of Fitzwilliam Museum

La disparition du peigne Afro dans les communautés noires réduites en esclavages Outre-Atlantique entraîne une négligence des chevelures.  Esclaves, comparés à des animaux voire des objets, l’homme et la femme noirs ne disposent plus des outils nécessaires pour entretenir leurs propres cheveux.

Problème qui persistera jusqu’à l’avènement des premières crèmes défrisantes, autres peignes chauffants et perruques.

Lissé et débarrassé de ses nombreuses boucles qui le rendait  crépus, le cheveux Afro semble avoir trouver une alternative à la disparition de l’élément culturel et esthétique fondamental qu’est le peigne Afro…

 

 

afrocombs_9Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’expo                                     Courtesy of Fitzwilliam Museum

Le peigne Afro, un symbole lourd de sens

Questlove-the-champs-podcast-thechampsyo-600x250Questlove, membre du groupe The Roots

Le mouvement des Black Panthers remet au goût du jour la coupe afro, loin des traitements chimiques intervenants sur la nature du cheveu.

Le peigne Afro refait surface dans un contexte socio-politique de contestations et d’affirmation identitaire.

afrocomba_16Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                            Courtesy of Fitzwilliam Museum

afrocombs_14Origins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                             Courtesy of Fitzwilliam Museum

afrocombsOrigins of the Afro Comb: 6,000 years of culture, politics and identity, vue de l’exposition                              Courtesy of Fitzwilliam Museum

L’instrumentalisation du peigne Afro s’est faite à travers les revendications du mouvement Black Panthers. Entre affirmation de soi et  de sa négritude, la question du cheveu représente de grands enjeux esthétique, culturel, sociaux et économique.

La question du cheveu Afro est une problématique actuelle qui est encore explorée aujourd’hui.

En +:

http://www.fitzmuseum.cam.ac.uk/whatson/exhibitions/article.html?3840

http://museumofuncutfunk.com/2011/10/06/the-fro-back-exhibition/

Publicités

3 Commentaires

  1. Ms Keita

    j’ai bien aime l’exposition et il y en aura une au musee a Hackney. Mes enfants ont bien aime car ca leur a permis de comprendre que les africains n’etaient pas des sauvages comme ont le leur fait croire dans les ecoles.

  2. Ping : Back to Natural (2) |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :