5 lieux d’art que j’ai visités cet été

Retour sur 5 lieux d’art que j’ai visités cet été dans le sud de la France .

1. Port Tonic Art Center, Les Issambres

Port Tonic est une association de loi 1901, à but non lucratif. L’ensemble des œuvres présentées dans cet ancien chantier naval du Golfe de Saint-Tropez réhabilité en centre d’art, était destiné à la vente.

XB5_0229 © Port Tonic Art Center

L’exposition de l’été 2015 Art Tonic, a présenté un panorama des œuvres d’artistes modernes hautement reconnus dans l’histoire de l’art, comme Niki de Saint-Phalle, Salvador Dali ou encore Arman ; mais également des artistes contemporains confirmés – Jan Fabre, Wim Delvoye, Tomás Saraceno – et émergents – Massimiliano Rossetto, Flavie Audi, Etang Wiharso…

De l’Europe à l’Asie en passant par les Amériques et le Moyen-Orient, une large sélection d’artistes originaires des quatre coins du monde  confère une dimension cosmopolite à Port Tonic Art Center. La juxtaposition d’œuvres propres à différents courants de l’histoire de l’art ont nouri l’ambition de Port Tonic Art Center : permettre un voyage à travers les époques artistiques et offrir un nouveau visage à ce site emblématique de la région des Issambres. Port Tonic, c’est un cadre unique en France pour exposer des oeuvres d’art, et une initiative totalement avant-gardiste en terme d’événementiel culturel.

Tenez-vous informés pour la seconde exposition estival de 2016.

Pour plus d’infos : http://porttonicartcenter.org

2. La Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence

La Fondation Maeght a été fondée par Marguerite et Aimé Maeght. Ce lieu de culture du sud de la France devenu incontournable depuis 1964, rend accessible au public les œuvres des plus grands artistes modernes et contemporains. Les « Hommes qui marchent » d’Alberto Giacometti hantent les espaces d’exposition, les vitraux de Miro sacralise la Fondation ; enfin les sculptures monumentales magnifient les différentes cours.

L’exposition actuelle est consacrée à l’artiste français Gérard Garouste, dont le style pictural reste encore inclassable aujourd’hui. Expressionnisme abstrait ou figuration libre, les peintures de Garouste sont remplies d’humanité et illustrent ses émotions les plus fantasques. Ses toiles et ses sculptures sont les terrains d’une philanthropie bestiale sans limite, et sans réelle violence.

Vous avez jusqu’au 29 novembre pour visiter l’exposition En chemin.

http://www.fondation-maeght.com

3. La Fondation Venet, Muy

Bernar Venet est un artiste français né en 1941. Très vite reconnu aux Etats-Unis pour son art, Venet s’impose sur la scène internationale, côtoyant les plus grands noms du 20ème siècle comme Arman et César mais également les artistes américains Carl Andre et Sol Lewitt entre (beaucoup d’) autres.
La Fondation Venet est un espace qui entre art et paisibilité de la nature, offre une expérience exceptionnelle.

La chorégraphie silencieuse des lignes indéterminées et des arcs démesurés, dépeint en toute sobriété, la minutie et la rigueur de l’artiste dans la conception de ces œuvres monumentales.

Bernar Venet a également une casquette de grand collectionneur : sa collection d’art remarquable réunit des œuvres contemporaines qui dialoguent avec des sculptures d’un autre temps, d’Océanie et du continent africain.

Les visites de la Fondation se font uniquement sur réservation.

http://www.venetfoundation.org

4. Le Mac Marseille

Le Musée d’art contemporain de Marseille détient une collection d’œuvres contemporaines toutes plus intéressantes les unes que les autres. De Michel Basquiat à Arman en passant par Tony Oursler ou encore Nan Goldin, la sélection est un panorama de la scène artistique internationale actuelle.

Le projet Nous l’avons tant aimé, la révolution, est exposé jusqu’au 10 janvier 2016. Les œuvres de Glen Ligon , Yoko Ono ou encore Hans Haacke ponctuent cette proposition de l’artiste Alfredo Jaar, qui tend à changer le monde contemporain en toute subversivité.

http://www.marseilleexpos.com/les-membres/liste-des-structures/mac-musee-dart-contemporain/ 

5. La Friche Belle de Mai, Marseille

Vaste complexe de près de 20 000 m2, la Friche Belle de Mai est un établissement culturel et artistique de la ville de Marseille. Tous les champs artistiques y sont représentés : la musique, l’art contemporain, les arts numériques, la danse ou encore le cinéma et la vidéo.

Cette ancienne manufacture de tabac s’est transformée dès 1992 en une véritable cité artistique contemporaine. La Friche Belle de Mai accueille différents festivals de musique et d’événements culturels.

Ainsi, La Friche accueillait, fin août dernier, dans ses murs le salon international Art-O-Rama (créé en 2007).

L’exposition monographique Echo système de l’artiste vanuatais Gilles Barbier se tient quant à elle jusqu’au 3 janvier 2016. Son univers hyperréaliste et plus qu’étrange questionne notre rapport à l’autre de manière ludique : cela vaut le détour !

http://www.lafriche.org

http://art-o-rama.fr

Il  y a eu aussi la MUCEM, le MAMO… Plus d’images sur Instagram ici 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s