Jeu-Concours : Red Bull Music Academy x Africa

Dans le cadre de la Red Bull Music Academy Paris 2015, african links vous offre 2×2 places pour le concert « Afrique Polyrythmique » à la Belleviloise, le mercredi 18 novembre prochain. 

Pour avoir une chance de gagner, c’est ici

11-18-afrique-600900

A l’occasion de sa 17ème édition, la Red Bull Music Academy atterrit à Paris, et propose l’exposition Paris Musique Club en partenariat avec la Gaîté Lyrique et le collectif Scale.

En plus de cette exploration exceptionnelle entre l’art contemporain et le numérique, la Red Bull Music Academy présente une série de concerts et d’événements musicaux, qui se tiennent dans les lieux incontournables de la capitale, comme La Belleviloise, la Maroquinerie, ou encore le Rex Club.

En l’espace d’un mois, du 25 au 27 novembre 2015, Paris est totalement investi par l’événement qui réunit le meilleur de la scène musicale actuelle entre électro, hip hop et musique alternative.

Avec une présence internationale consolidée depuis 1998, de New-York au Cap, en passant par Berlin et Barcelone, et un réseau collaboratif vivant et vibrant, la Red Bull Music Academy, s’érige au rang des géants de la musique.

La Red Bull Music Academy en 5 points, c’est :

1- des conférences. Ainsi, Erykah Badu, M.I.A ou encore ?uestlove de The Roots ont pu se dévoiler à travers des entretiens exclusifs.

2- des concerts. Une bonne partie des salles de concerts parisiennes sont le relais événementiel de la RBMA.

3- des sessions d’enregistrements qui sont ensuite révélées sur le site internet de la RBMA, au cours desquelles, les mentors prodiguent des conseils en or.

4- un réseau international implanté sur les 5 continents

5- une nouvelle manière de générer et de promouvoir la créativité musicale d’aujourd’hui avec un accent sur la dimension inter-générationnelle.

Pour une Afrique Polyrythmique

Capture d’écran 2015-11-04 à 16.16.21© Okmalumkoolkat via Youtube

On croirait atterrir dans une contrée lointaine, dans un monde parallèle ou sur une planète inconnue. Fumée, maladie, morts, vivants, des signes apocalyptiques… Tout se confond dans le clip vidéo « Holy Oxygen » pour pousser le spectateur dans une autre dimension. Entre une créativité sans égal et des sonorités électroniques entraînantes, le rappeur sud africain Okmalumkoolkat, de son vrai nom Smiso Zwane se joue de l’imaginaire négatif qui pèse sur le continent africain, en utilisant tout la grammaire des interventions sanitaires de traitement des malades atteints du virus Ebola. Se désignant comme un demi-Dieu, Okmalumkoolkat permet la renaissance du peuple : la tradition et la spiritualité ne sont pas laissées de côté et soutiennent la portée des paroles du rappeur.

Capture d’écran 2015-11-04 à 08.51.27

© Nahawa Doumbia via Youtube

Afrique Polyrythmique, permettra de découvrir les talents musicaux du continent africains, et des groupes dont l’inspiration se nourrit de la pluralité culturelle de l’Afrique.

Le 18 novembre, à partir de 18h30, les chanteurs Nozinja, Nahawa Doumbia, le rappeur Okmalumkoolkat et le groupe congopunQ, le collectif Secousse et le compositeur Niels Broos se partageront la scène de La Bellevilloise.

En + :

Plus d’infos ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :