#FlashExpo :’Black Georgians: The Shock of the Familiar’.

Black Georgians Title

Le Black Cultural Archives de Londres présente l’exposition Black Georgians: The Shock of the Familiar. 

Quel est l’histoire de ces communautés noires durant l’époque georgienne? Marquée par les règnes des rois George I, George II, George III, George IV – d’où l’adjectif georgien-  cette période (1714-1830) voit des personnalités noires couronnées de succès, telles que Phillis Wheatley, première femme poète Africaine-Américaine qui voit ses écrits publiés ou encore Tom Molineaux, qui inscrit son nom dans l’histoire anglaise de la boxe.

Black Georgians: The Shock of the Familiar est un espace-temps inédit et exceptionnel qui retrace un pan méconnu de l’histoire georgienne. Sur fond de lutte pour l’abolition de l’esclavage, progrès humains et techniques, l’exposition met la lumière sur ces « Black Georgians »:  Africains, Africains-Américains, Afro-Caribéens, esclaves, marins, soldats, domestiques… qui ont contribué aux changements sociaux. Une minorité, libre, constitue la première classe bourgeoise noire dans l’Angleterre des 18ème et 19ème siècles.

BCA7_Phillis Wheatley Phillis Wheatley.Reproduced by kind permission of Black Cultural Archives.
BCA4_Tom Molineaux_Leslie Braine Ikomi Tom Monlineaux – Black Georgians boxer. Tom Monlineaux, Digton (January, 1812). Reproduced by kind permission of Leslie Braine-Ikomi.

 

En + :

Plus d’infos ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :