L’AFROPOLITAN FESTIVAL 2017 à Bozar, Bruxelles

L’ AFROPOLITAN FESTIVAL s’ouvre aujourd’hui à Bruxelles. En effet, pendant 3 jours consécutifs, l’institution bruxelloise BOZAR présente ce festival multidisciplinaire qui rassemble une communauté d’ « artivistes » européens d’ascendance africaine.

Organisé tous les deux ans dans le cadre de BOZAR Connect Africa, L’AFROPOLITAN FESTIVAL entend être en phase avec son époque afin de déjouer stéréotypes et autres idées préconçues qui persistent encore aujourd’hui, tout en affichant une image positive du continent africain.

pedro_camejo_12x15cm-oma-victor-diop-from-the-diaspora-series

 

 Omar Victor Diop, Pedro Camejo, 2015, Série Diaspora © Omar Victor Diop, Courtesy Galerie MAGNIN-A, Paris.

Musique, cinéma, art contemporain, théâtre, slam, des art talks, ou encore des rencontres et des débats, tous les ingrédients sont réunis pour encourager les missions de la plateforme AFROPOLITAN de BOZAR, à savoir la lutte contre la montée du racisme en Europe, l’équilibre des relations euro-africaines, ou encore le partage d’une image positive de l’ Afrique.

Dans la programmation 2017 du Festival, retrouvez la série documentaire Strolling de Cecile Emeke, Adama long métrage d’animation ; les œuvres des photographes Johny Pitts – Afropean : Journeys in Black Europe (2010-2015) – Hilde De Windt – To Matongé or not to Matongé (2013) – Francisco Vidal et Omar Ba sont présentées pour l’exposition ; les débats abordent des thématiques politico-sociales actuelles telles que la montée de l’afrophobie ou encore la pratique du Blackface en Belgique.

francisco-vidal-free_10x15cm-courtesy-tiwany-contemporary-londonFrancisco Vidal, Free No.4, 2015, Oil and acrylic on handmade recycled paper, 170 x 120 cm, courtesy the artist and Tiwani Contemporary, London.

D’un point local et global, l ‘AFROPOLITAN FESTIVAL offre une grille de lecture inédite de la condition des Afropolitans en Europe aujourd’hui, à travers le prisme de la culture.
Et l’œuvre d’Omar Victor Diop Pedro Camejo (2015) issue de sa série « Diaspora » illustre parfaitement les ambitions de la plateforme : des aller-retour entre l’Histoire et l’actualité pour façonner un avenir riche d’une diversité culturelle, dans un contexte global.

En +:

Plus d’infos ici

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :