« Soul of Nü Bantu » : 3 questions à la chanteuse Patricia Essong.

Patricia Essong est une chanteuse  dont le nom est difficile à oublier! Personnalité solaire, elle nous fait vibrer en interprétant des classiques de la musique africaine pour Soul of Nü Bantu  est le titre de son album de reprises. Miriam Makeba, Angélique Kidjo, Ismaël Lô ou encore Pascal Tabu Ley : la chanteuse a su réunir ces grands noms pour définir le concept de « Nü Bantu ».

Rencontre!

patricia-essong

Patricia Essong, comment définissez-vous le concept de « Nü Bantu » ?

« Nü Bantu » qualifie mon chemin vers la réappropriation culturelle du patrimoine africain, afin de le valoriser et de le partager. Evidemment, cela passe aussi par la langue : je chante principalement dans des langues africaines Bantoue comme le Swahili, le Zoulou ou encore l’Ewe, le Venda
« Soul of Nü Bantu » est un album de reprises de chansons africaines en hommage aux chanteurs de la zone Bantoue : du Bénin à l’Afrique du Sud, en passant par le Nigéria, le Togo. Le Sénégal avec « Tajabone » d’Ismael Lô est un bonus parce que c’est un artiste dont j’apprécie énormément la musique.

Pour certains, ce concept est vu comme un retour aux sources. J’ajouterais à cela que cela permet également de se représenter sous un meilleur angle et marque une réelle volonté de s’ancrer dans le monde actuel.

Quelle importance accordez-vous à chanter dans des langues africaines lors de concerts à Paris ou de grandes villes européennes ?

Nous sommes tellement exposés aujourd’hui à un contexte d’homogénéité, que s’approprier de son héritage culturel permet de conserver une certaine authenticité. Parler des langues africaines dans un contexte globalisé, permet de faire vivre nos cultures et de passer le relais aux prochaines générations.
Si l’Africain commence lui-même par reprendre des forces et à s’enraciner quelque part, il deviendra inébranlable. Et cela est déjà en marche.
En Europe, nous avons une capacité d’adaptation si forte telle que nous pouvons être amenés à oublier des parts de notre propre culture.En France, les Bretons ont gardé leur langue, et aujourd’hui il s’agit d’une culture de référence !
Chanter dans des langues africaines c’est renouer avec elles; et c’est aussi partager sa culture à travers la musique, afin de créer des ponts et démontrer que le fait de ne pas se comprendre ne gêne pas forcément la communication. La musique est synonyme d’émotion, et les émotions sont universelles.

De plus c’est une démarche africaniste, engagée à destination de notre jeunesse africaine, de ne pas avoir pas honte de chanter en langues africaines, et ce n’est pas bien grave si nous ne rentrons pas dans des cases tant que nous sommes en harmonie avec nous-mêmes et avec notre histoire. Au risque de perdre des bribes de nos identités d’ici 1000 ans, nous devons passer le témoin de notre culture aux plus jeunes générations: que les institutions nous entendent…

Quels sont les messages contenus dans l’album « Soul of Nü Bantu » ?

Il y a trois messages majeurs : « reste fort malgré tout », « aime ton prochain », et « pardonne ». Au même titre il s’agit d’un album qui symbolise l’amour, la résilience  et la spiritualité africaine sur laquelle  l’accent est mis. A défaut d’être diabolisée, la spiritualité africaine reste encore méconnue de nos jours.Durant la colonisation, les différentes croyances africaines ont été interdites par les missionnaires puis peu à peu refoulées…

Le titre « Oya »* fait référence à la divinité du même nom, qui dans la mythologie Yoruba, commande les eaux et les vents, et protège aussi les défunts.
Le chant spirituel était encore plus présent dans le quotidien des Africains auparavant, notamment au Bénin. A travers la musique, et les textes des chansons, il est possible de faire revivre ces messages spirituels.

Nous sommes tous des enfants de l’Afrique, et ce sentiment d’appartenance ne peut que nous rendre fiers.

 

Propos recueillis par Virginie Ehonian

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :