Blick Bassy nous donne une leçon d’histoire avec son nouvel album « 1958 », et tire de l’oubli la figure de Ruben Um Nyobé.

Pour certains Um Nyobé est un héros du continent africain, au même titre que Patrice Lumumba ou encore Thomas Sankara. Pour d’autres, Um Nyobé reste un nom inconnu au bataillon.

Pour Blick Bassy, il s’agit d’une figure « spéciale » gravée dans sa mémoire depuis son enfance:  » La première fois que j’ai entendu parlait de lui, c’était à l’école et en des termes plutôt négatifs. Um Nyobé et ses compères Félix Moumié et Ernest Ouandié étaient considérés comme des maquisards, voire des terroristes. »

Dans les années 1950, le Cameroun est encore un pays colonisé par la France. Syndiqué, puis très vite politisé, en devenant le secrétaire générale de l’UPC – l’Union des Populations du Cameroun, le 1er parti d’opposition au Cameroun- Nyobé s’inscrit dans le paysage politique national et en devient une forte figure.

Blick Bassy © Justice Mukheli

Des années plus tard, Blick Bassy se questionne et s’interroge sur le rôle d’Um Nyobé dans l’histoire du Cameroun : » Au-delà d’être un combattant pour la liberté et l’égalité homme-femmes dans les années 1940, c’était un humain incroyable! Tour à tour instituteur, greffier, syndicaliste, théologiste, il s’est opposé au code de l’indigénat, au colonialisme porté par les autorités françaises et l’Eglise. L’ensemble du peuple camerounais soutenait Um Nyobé! D’ailleurs sa vie de maquisard n’aurait pu durer tant d’années sans le soutien des villageois.  »

« 1958. »

« 1958 » est le titre du nouvel du nouvel album de Blick Bassy :s’agit de la date de disparition du leader camerounais. Adulé par tout le Cameroun et diabolisé par la France, Um Nyobé est peu à peu évincé par Ahmadou Ahidjo, le 1er président de la République du Cameroun, après son indépendance le 1er janvier 1960.

Aujourd’hui, avec une nouvelle génération consciente des enjeux politiques, la publication d’ouvrages – tels que « Um Nyobé: le combat continue » d’Enoh Meyosse – , des documentaires et l’accessibilité  des archives, le souvenir d’Um Nyobé est ravivé aussi bien au Cameroun que dans le reste du monde.  » Au Cameroun, il y a des associations pour la réhabilitation de sa mémoire; ça va de l’entretien de sa tombe à la volonté d’ériger une statue, ce qui est en projet dans la ville de Douala. »      

Mais pourquoi Blick Bassy a t-il choisi cette date? Réponse dans l’article suivant 3 questions à Blick Bassy ! 

 

Propos recueillis par  @virginieehonian 

 

En +:

Blick Bassy en concert le 15 avril à La Cigale

https://blickbassy.com/

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s