Le nouvel album « 1958 » de Blick Bassy dédié à Ruben Um Nyobé dévoilé en 3 questions.

« 1958 » est le titre du nouvel du nouvel album de Blick Bassy :s’agit de la date de disparition du leader camerounais. Adulé par tout le Cameroun et diabolisé par la France, Um Nyobé est peu à peu évincé par Ahmadou Ahidjo, le 1er président de la République du Cameroun, après son indépendance le 1er janvier 1960.

Aujourd’hui, avec une nouvelle génération consciente des enjeux politiques, la publication d’ouvrages – tels que « Um Nyobé: le combat continue » d’Enoh Meyosse – , des documentaires et l’accessibilité  des archives, le souvenir d’Um Nyobé est ravivé aussi bien au Cameroun que dans le reste du monde.  » Au Cameroun, il y a des associations pour la réhabilitation de sa mémoire; ça va de l’entretien de sa tombe à la volonté d’ériger une statue, ce qui est en projet dans la ville de Douala. »      

Mais pourquoi Blick Bassy a t-il choisi cette date?

Blick Bassy © Justice Mukheli

L’homme politique lui a inspiré ce nouvel album. 3 questions pour en savoir plus sur le projet disponible depuis le 8 mars 2019!

africanlinks.net :Pourquoi avoir choisi la date de la disparition d’Um Nyobé comme titre de votre album?

Blick Bassy : Il s’agit de la date de la plus forte: l’armée française décide de le faire disparaître… Il est nécessaire de faire un devoir de mémoire et de rappeler la responsabilité de la France dans les causes de son décès.
Aujourd’hui, il vit encore parmi nous! Um Nyobé a donné sa vie pour ce combat et cela dans l’intérêt de tous. Ma démarche est aussi simple que de sensibiliser les plus jeunes générations à ces causes. Tous ces leaders d’Afrique et d’ailleurs, ont compris très tôt qu’ils perdraient la vie au cours de leurs luttes.

africanlinks.net : Comment pensez-vous que l’album 1958 sera t-il perçu par une jeune génération camerounaise connectée, et une génération originaire de différentes régions d’Afrique, qui vit en France?

Blick Bassy : J’espère que l’album va amener à se questionner, que ce soit ici à Paris ou au Cameroun. C’était une lutte nationale et un parcours de vie qui ont résonné dans les autres pays d’Afrique. Ses discours et ses écrits sont incroyables! Avec « 1958 », c’est la première fois qu’Um Nyobé est célébré de manière populaire. Nos dirigeants ont toujours eu peur de citer son nom de manière officielle, pour éviter de froisser la France, sur le plan diplomatique.
Le vrai problème de nos pays africains n’est pas économique mais culturel et social. 
Ma démarche est d’une certaine manière politique; cependant, toutes nos actions et inactions sont politiques. Depuis un certain moment, je ressentais cette urgence de me reconnecter à ce que je suis intrinsèquement, aux valeurs du Cameroun, à ses traditions. 

Sango Ngando se prend pour un mannequin, la seule chose qui compte c’est le paraitre et faire la cour aux femmes. Au chômage et pourtant il n’accorde aucune importance à son histoire.

 

africanlinks.net : Le titre Sango N’Gando désigne t-il un homme, une femme? Qu’est-que cette métaphore dénonce t-elle?

Blick Bassy : Des personnes adoptent des modèles économiques, structurels, sociaux et politiques qui n’ont rien à voir avec ce qu’ils sont. Ils se construisent alors sur une structure mentale qui n’est pas connectée à leurs racines.
Sango N’Gando, qui est homme ou une femme, n’a aucune notion de son histoire,  de son identité, et ne s’intéresse qu’au superflu… Je n’ai pas pour habitude de m’attarder sur les conséquences et mais plutôt d’exploiter les origines des problèmes. A chaque fois que je retourne dans le quartier où j’ai grandi à Yaoundé, c’est pire qu’auparavant! Comment près de 60 ans  après la pseudo décolonisation, nous en sommes toujours là?

Ecouter l’album 1958 ici

L’après 1958?
Pour accompagner l’album, une série avec le conteur camerounais Binda N’Gazolo prestance force et l’édition d’un ouvrage sont réalisés pour approfondir le propos mis en musique, à travers différentes formes de story-telling.

Propos recueillis par  @virginieehonian 

En +:

Blick Bassy en concert le 15 avril à La Cigale

https://blickbassy.com/

Sango Ngango, les paroles de la chanson  en langue Bassa

Sango Ngando Banga mannequin 

A bé longba ndigui ma mot ma hè diyè hé

A podok i Nkana a gwéhék hunda Ngando

Sango Ngando , a nonok ndigui ba nyango

Ngando hé ndi ba ou wo bé nyui hè 

Nin yon yossona ndigui hounda hé 

A Ngando hé , 

 

Pam pam hounda hounda ,Ngui bolo

Pam pam hounda hounda Ngui bolo

 

Sango Ngando Banga mannequin 

A bé long ndigui ma mot ma hè diyè hé

A podok i Nkana a gwéhék hunda Ngando

Sango Ngando a tchagag ndiki ba nyango

Mama hé , ndi bat ni nyè lè, 

Mi nan mi lon yé ndi ba a yi ni mo

A Ngando hé 

 

Pampam hounda hounda Ngui bolo

Bénguè benguè ki ba noun we 

A Ngando Ngo emble minan mi loñ 

I nkwel I loñ i intéressé we ?

Sango Ngando 

Um a bi wel I NYU yoñ

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s