une icône parmi les icônes : j’ai passe 15 minutes inedites avec le photographe Samuel fosso

Samuel Fosso, une icône parmi les icônes : de la photographie de studio à un style novateur dans la photographie contemporaine.

Artiste hors paire qui révolutionne un nouveau genre photographique, Samuel Fosso rend hommage à des icônes contemporaines des temps modernes. Il commence avec la photographie de studio pour au fil des années élaborer un style novateur sur le continent africain.

L’idée est de mettre en avant le parcours, la démarche et l’oeuvre de Samuel Fosso. Atypique, subversive… La démarche de Fosso marque un renouveau dans la pratique artistique de la photographie sur le continent africain.

Il a commencé la photographie en interrogeant sur son identité. Des plans doux de l’exposition présentée actuellement à la MEP nous plongent dans l’univers du photographe.
Comme une balade dominicale au grand air au long d’une rivière, nous suivons l’artiste dans la démarche afin de partager son histoire sans objection ni interruption. Fluidité, révélation, sérénité sont les mots d’ordres.

Il s’agit d’une « inter-visions-révélations », d’un moment de partage de confidences artistiques.
Des transitions floues permettent de passer d’une série à une autre comme la succession des multiples identités d l’artiste qui sont dépeintes. Des plans fixes sur oeuvres phares fixent l’attention durant l’interview.

Les questions posées au Photographe Samuel Fosso sont les suivantes:

Question 1 Samuel Fosso, vous avez commencé la photographie très jeune dans un studio à Bangui. Comment vous passez de la commande de photos à vous mettre en scène vous-même?
Question 2 A Comment s’est construit la série « African Spirits » ?
Question 3 Enfin, la spiritualité est au coeur de votre narration photographique. Pourquoi avoir dédié cette grande rétrospective qui va voyager à Amsterdam et en Allemagne à Okhui Enwezor?

Belle découverte :)

a regarder Sur youtube

Interview vidéo de Samuel Fosso
Samuel Fosso, Autoportrait Série « 70’s Lifestyle », 1975-78
© Samuel Fossi courtesy Jean-Marc Patras/ Paris

a voir sur instagram

NB : african links remercie la MEP d’avoir permis la réalisation de cette vidéo.

Cette interview vidéo a été réalisée sans contribution financière de la part de MEP.
Vous pouvez soutenir african links ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s