Billie Zangewa : dans l’intimité d’une broderie autobiographique.

Suivant une démarche élaborée, les tapisseries de soie de Billie Zangewa ont une fonction faussement décorative. La tapisserie est ici une expression artistique au même titre que la peinture, qui comprend différentes étapes d’élaboration.

On peut noter une double dimension dans  la démarche artistique de Billie Zangewa. Travaillant avec la matière noble qu’est la soie, elle utilise un mode de création  plutôt artisanale. En effet, en intégrant la tapisserie dans sa démarche artistique, il y a une dualité dans son approche de la contemporanéité,  entre artisanat et art contemporain.

Le   savoir-faire de la tapisserie est noble: il s’agit d’un héritage précieux qui se perd, au profit de nouvelles technologies. Et Billie Zangewa use d’une pratique artisanale pour traiter des sujets aussi bien contemporains qu’intimes, tels la question de l’identité ou encore de la condition féminine.

Ainsi, nous pouvons déceler dans le travail de l’artiste une dualité qui est temporelle dans un premier temps, et esthétique dans un second.

Billie Zangewa, Cold Shower, 2019. Ph.: Jurie Potgieter

Retranscrire la réalité à travers la broderie.

L’artiste originaire du Malawi, aborde aussi bien des sujets personnels, que sociaux. Les conception et réalisation d’une tapisserie s’élaborent sur le même mode opératoire que celui d’une toile. Reconstitution d’un moment de vie, d’une scène du quotidien, l’ensemble de son oeuvre semble constituer un puzzle textile,  un patchwork des différentes émotions de Billie Zangewa.

En lien permanent avec la société, les oeuvres de Billie Zangewa nous propulsent dans son intimité:  » Je partage mes expériences personnelles avec le spectateur en offrant simplement une représentation  directe d’un événement spécifique, ou quelque chose qui revient sans cesse et demande de l’attention. Dans mon travail figuratif, j’utilise ma propre personne comme personnage central. Bien que je raconte mon histoire en utilisant mon image, les thèmes sont universels et peuvent servir à tout le monde. Je raconte vraiment mes histoires personnelles qui traitent des thèmes universels. »

Les messages des tapisseries sont forts et empreints d’un certain féminisme. Elle allie des sujets universels à la technique de la tapisserie, qui acquiert par conséquent un autre objectif, s’éloignant de celui de la décoration. D’après une image tirée de la réalité, elle travaille ses tapisseries telles des toiles, et gère son espace de création comme un espace fondamentalement pictural. Cependant, Billie Zangewa parvient à garder de la distance sans trop révéler sa précieuse intimité qu’elle utilise dans sa démarche d’artiste.  » Parfois, les lignes se brouillent et je dois me rendre vulnérable tout m’exposant davantage. Mais c’est la seule manière d’atteindre mon objectif qui est cette connexion avec l’intimité. Je souhaite faire savoir aux autres qu’ils ne sont pas les seuls à vivre des expériences particulières: ce qui semble banal, peut en fait s’avérer être une puissante déclaration de force personnelle, de conviction et de résilience. Mon travail est si personnel, que je laisse les gens entrer dans la partie la plus intime de moi-même. Cependant, il doit absolument y rester « un petit quelque chose » que je garde pour uniquement pour moi ainsi que mes proches. »

Nooru Box box cadeau

Découvrez la box cadeau Nooru Box

Art, littérature, photographie, goodies, artisanat... Découvrez les sélections de la Nooru Box sur http://www.noorubox.com

€39,90

« Soldier of Love ».

« Soldier of Love » est la première exposition personnelle de Billie Zangewa à la Galerie Templon.  Un titre est en écho avec un message d’espoir. En tant que soldat de l’amour, l’artiste revient sur sa vision de l’amour : « Ma vision de l’amour est tout d’abord que chaque individu réalise que l’amour-propre, est le seul endroit à partir duquel on puisse donner ou recevoir de l’amour. Une fois que l’on a réalisé cette vérité, nous sommes prêts à aimer toute l’humanité, tous les êtres vivants voire les objets inanimés aussi. Je m’identifie à un soldat de l’amour parce que je suis dans la bataille de l’amour; je crois aussi que l’amour peut guérir le monde. »

« Sur une autre note, j’ai fait une œuvre intitulée Vision of Love il y a quelques années: elle montre mon fils qui est assis sur la table de la cuisine, et en train de se divertir. Pendant que nous étions dans un taxi au Cap, la chanson de Mariah Carey est passée à la radio et elle a soulevé tellement de souvenirs, d’espoirs et d’aspirations de l’adolescent que j’étais. J’ai réalisé que même si je n’avais pas accompli une vision romantique de l’amour, j’en ai donné différemment à mon fils et dans mon foyer. C’était comme un message de l’univers me disant que j’avais fait tellement mieux que je ne le pensais. »

Propos recueillis par Virginie Ehonian

BILLIE ZANGEWA

Soldier of love

14 mars – 6 juin 2020

Vernissage : samedi 14 mars, 12h à 20h

30 Rue Beaubourg, 75003 Paris

Publicités

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s