3 questions à Lisa Assaoui, Fondatrice d’Afroshoot.

 © AfroShoot – Photographie représentée: © Alun Be

Qui est Lisa Assaoui ?

Photographe passionnée depuis mon plus jeune âge, je suis d’origine franco-algérienne et ait grandi entre la France et le Maroc. Diplômée de l’université de SOAS * en Anthropologie Sociale & Études de l’Afrique. Créative, j’ai toujours gardé mon appareil photo avec moi lors de mes voyages au Burkina Faso et au Maroc ; j’ai également eu l’opportunité de montrer mes travau x,en organisant mes propres expositions.

J’ai auparavant travaillé pour la galerie 50Golborne : cette expérience m’a donné une autre vision de l’art. De plus en tant que chargée de communication pour l’association Open The Gate qui vise à promouvoir les cultures africaines à travers la mode, la musique et les arts, j’étais déjà assez investie et active dans le domaine de l’art à Londres.

Alun Be,  Ideal Love.

Comment a commencé l’aventure AfroShoot?

En tant que photographe et d’un point de vue identitaire, AfroShoot est un projet que j’ai toujours voulu réaliser : soulever des conversations autour de la photographie, autour de l’expérience sur le continent africain, entre le Nord et le Sud, mais aussi entre le continent et sa diaspora, afin d’exposer ces dialogues, non visibles dans la sphère médiatique.AfroShoot soutient des photographes prometteurs qui aident à la narration de l’histoire, et ce toujours dans l’idée de dialoguer avec le monde.
J’ai mûri l’idée d’AfroShoot pendant un an avant qu’elle ne prenne forme lors de rencontres et discussions.

Conçue au départ comme une exposition, AfroShoot est devenue suite à diverses collaborations, une plateforme qui encourage l’échange. Nous avons lancé le projet officiellement en Juin 2016 et travaillons encore sur le développement de certains aspects car nous voulons penser en long-terme, tout en collaborant principalement avec d’autres organisations.

Comment sélectionnez-vous les photographes du réseau AfroShoot ? Comment AfroShoot voit l’avenir ?

Les photographes rejoignent notre réseau librement. Cependant, il y a des photographes avec lesquels nous travaillons régulièrement, en ce qui concerne les expositions. En revanche, pour les discussions, séminaires, ateliers, ou les collaborations de plus grande envergure, cela dépend de leur niveau d’engagement, mais aussi de ce qu’ils peuvent apporter de différent.

Le futur d’AfroShoot est très prometteur ! Nous avons une nouvelle perspective de collaboration sur le long-terme pour l’année 2017-2018, afin dans d’ouvrir des débats sur le métier de photographe au Burkina Faso et plus largement sur le continent africain.

AfroShoot porte un regard sur les médias de masse afin d’en détourner les rouages et faire découvrir au grand public un autre imaginaire.
AfroShoot aspire à changer les perceptions d’un point de vue institutionnel en offrant de la créativité et de la modernité. Les expositions, les conversations, séminaires, sont des outils pour faire progresser les échanges. Le réseau sera le facteur déterminant de l’impact à venir.

En +:

http://afroshoot.com/fr/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :